Plus de 30.000 tentatives d’immigration clandestine ont été mises en échec par le Maroc durant l’année en cours, ce qui illustre les efforts consentis par le Royaume dans la lutte contre ce phénomène, a souligné jeudi le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.
Selon les données publiées par le ministère de l’Intérieur, quelque 80.000 tentatives ont été déjouées en 2018 dans le cadre des efforts déployés par le Royaume pour lutter contre les réseaux d’immigration clandestine, actifs principalement sur l’axe Maroc-Espagne, a fait savoir ce responsable lors d’un point de presse tenu à l’issue du conseil du gouvernement.
Selon lui, de nombreux pays, notamment l’Espagne, ont félicité le Maroc pour ses efforts, surtout quand il s’agit de s’adapter aux changements de stratégies par les réseaux d’immigration clandestine qui n’opèrent pas uniquement au niveau de la côte nord mais étendent leurs activités au sud du Royaume.
Il a assuré que le Maroc poursuit sa politique de lutte contre l’immigration clandestine selon une approche humanitaire, précisant que la Marine royale a intensifié ses opérations de secours des candidats à l’émigration clandestine.
Pour rappel, le Maroc s’est engagé sur la voie de la mise en oeuvre du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, adopté par l’ONU en décembre dernier à Marrakech