Les principales informations à la Une de journaux marocains parus mercredi :

L’ECONOMISTE

Au premier trimestre, l’Espagne a importé du Maroc des produits d’une valeur de 1,84 milliard d’euros, en hausse de 7,95% en glissement annuel, selon les données d’Eurostat. Le pays voisin maintient ainsi sa position de premier client et fournisseur du Maroc. Au total, les exportations espagnoles vers le Maroc se sont chiffrées à 2,09 milliards d’euros, en baisse de 1,28%. En 2018, l’Espagne a maintenu pour la 7e année consécutive sa position de premier partenaire commercial du Maroc. A fin mars, l’Espagne a représenté 41,1% du total des importations de produits marocains de l’UE, soit une progression de 7,7% en glissement annuel. Elle est suivie par la France (29,3%), l’Italie (6,1%), l’Allemagne (6,1%) et le Royaume-Uni (4,7%). Le voisin ibérique a également totalisé 33,5% des exportations européennes vers le Maroc, devançant la France (21,6%), l’Allemagne (8,9%), l’Italie (8,0%) et les Pays-Bas (5,1%).

AL AKHBAR

Plus de 80.000 Marocains, dont 24.000 femmes, se sont portés volontaires pour le service militaire. Au vu de cet engouement, le nombre d’appelés au service militaire passera à 15.000 cette année, au lieu de 10.000, dont 1.400 femmes, précise le quotidien. Cette formation militaire, d’une durée de douze mois, permettra aux jeunes d’acquérir des compétences, des formations solides et des avantages. En plus d’une prise en charge complète, les appelés au service militaire bénéficieront d’indemnités mensuelles, selon leur grade.

AUJOURD’HUI LE MAROC

Depuis sa création en juillet 2017, la plate-forme Marocains entrepreneurs du monde (MEM) s’inscrit dans une logique de coopération sociale et économique dédiée à une catégorie spécifique des Marocains du monde. Il s’agit en effet des entrepreneurs de la diaspora pour qui cette 13e région est dédiée. Bien qu’il soit virtuel, ce territoire économique de premier plan, baptisé MEM by CGEM, a pu développer sa visibilité et notoriété misant sur les compétences marocaines résidant à étranger et sur l’image d’un Maroc en marche. Cette plateforme a réussi à drainer en deux ans d’existence 489 adhérents. L’objectif étant d’atteindre prochainement 1.000 inscrits. Un grand effort de prospection a été mené durant ces 22 mois d’exercice. Différentes missions ont été organisées en vue d’approcher les Marocains entrepreneurs du monde dans différents pays de résidence.

LIBERATION

Dans un rapport sur l’évaluation des services publics en ligne, la Cour des comptes a recommandé de développer une stratégie numérique détaillée et procéder à sa diffusion en veillant à l’intégration des principaux projets de services en ligne des différents départements, afin d’assurer une cohérence d’ensemble. Elle a aussi préconisé de repenser la gouvernance globale des services publics en ligne, mettre le citoyen au centre des services publics et introduire, par une démarche volontariste, la réalisation automatisée par l’administration, des services aux usagers, sans la conditionner par une demande préalable. La Cour a également recommandé d’adopter une politique d’ouverture des données (Open Data) visant à instaurer ce concept comme un objectif durable, promouvoir la communication autour des services en ligne, et améliorer la qualité du suivi de l’évolution des services en ligne en y intégrant notamment les aspects qualitatifs.