Les principales informations à la Une de journaux marocains parus ce mercredi :

L’ECONOMISTE

Le Maroc, représenté par les laboratoires de R&D et d’innovation “SMARTiLab” et “LPRI” de l’ecole marocaine des sciences de l’ingénieur (EMSI), a décroché deux médailles d’or et deux médailles d’argent au Salon d’innovation d’Istanbul ISIF’20.
L’établissement a obtenu ces 2 médailles d’or pour des deux brevets “Micro Hydro-Aeolian production for A position Energy building” et “Smart Mart-DPH” et remporté deux médailles d’argent pour les deux inventions “système de micro-éoliennes à axe vertical pour la production d’énergie électrique par le courant d’air routier” et “An intelligent, efficient and digit hospital management ecosystem”.
A noter que l’invention “Micro Hydro – Aeolian production for a position energy building”, qui a été récompensée par une médaille d’or a pour objectif de donner une solution de source auxiliaire d’énergie électrique positive au sein des bâtiments à travers l’introduction d’un système hybride composé de trois blocs permettant la collecte, la transformation et l’exploitation.

LE MATIN

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a effectué mardi une visite à Bamako. Durant cette visite, il a été reçu en audience par le président de transition de la République du Mali, Bah N’Daw.
M. Bourita s’est, également, entretenu avec le vice-président de transition, le Colonel Assimi Goïta, ainsi qu’avec le Premier ministre de transition, Moctar Ouane.
Le ministre marocain a eu, par ailleurs, des entretiens avec des dignitaires maliens, notamment M. Bouyé Haïdara et l’imam Mahmoud Dicko.
L’ensemble des interlocuteurs maliens, et à leur tête le président de transition de la République du Mali, Bah N’daw, ont tenu à exprimer leurs sincères remerciements au Roi Mohammed VI, pour la sollicitude permanente dont le Souverain a toujours entouré la République du Mali et son peuple.

AUJOURD’HUI LE MAROC

Le nombre d’affaires en rapport avec le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme a atteint 390, au titre de 2019-2020. C’est ce qu’a annoncé, mardi à Casablanca, le ministre de la justice.
Le ministre a précisé que ce nombre d’affaires est réparti entre 229 en 2019 et 161 en 2020, ajoutant que les crimes de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme sont des plus complexes et plus dangereux qui bénéficient d’un intérêt particulier à travers le monde.
C’est pourquoi un cadre juridique international complémentaire a été institué ralliant entre les approches de la prévention et de la lutte pour la construction de systèmes juridiques institutionnels nationaux.

AKHBAR AL YAOUM

Le marché de travail au Maroc a perdu 589.000 postes entre le 2ème trimestre de 2019 et celui de 2020, a annoncé le ministre de l’économie et des finances, Mohamed Benchaâboun, relevant qu’au 2ème trimestre 2020 le taux de chômage a augmenté de 4.2%, pour atteindre atteindre 15.6% en milieu urbain, soit une augmentation de 3,9 points.
Selon le ministre, le chômage a surtout augmenté au sein des jeunes âgés entre 25 et 30 ans, s’établissant à 22.6%, soit une augmentation de 3,4 points. S’agissant du milieu rural, le chômage a atteint 7.2% durant la même période, soit une augmentation de 3.2 points, a-t-il ajouté, indiquant qu’il est prévu de perdre 227.000 emplois dans le secteur non agricole et 78.000 postes dans le secteur agricole ce qui devrait porter le taux de chômage à 13% en 2020 contre 9,2 % en 2019.