Les principales informations à la Une de journaux marocains parus ce vendredi :

L’ECONOMISTE

Les arrivées touristiques poursuivent leur tendance à la hausse. A fin mai, près de 4,31 millions de touristes ont visité le Maroc, soit une croissance de 4,6% par rapport à la même période de 2018. Les entrées de touristes étrangers ont augmenté de 4,5% contre une hausse de 5% pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), indiquent les données de l’Observatoire du tourisme. Les principaux marchés émetteurs poursuivent leur bonne dynamique en terme d’arrivées. Ainsi, le nombre de touristes français augmente de 7%. Les hausses concernent aussi les arrivées de touristes espagnols (+7%), allemands (+7%), anglais (+6%), belges (+4%), italiens (+12%), hollandais (+5%) et américains (+14%).

LE MATIN

Un accord de prêt relatif au programme « Appui au Secteur de l’Education » a été paraphé par le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Benchaaboun, et la directrice du département Maghreb et Malte, Moyen Orient et Afrique du Nord à la Banque Mondiale, Marie Françoise Marie-Nelly. Ce programme vise l’établissement d’un environnement favorable à la prestation de services d’éducation préscolaire de qualité, l’amélioration des pratiques d’enseignement dans l’éducation de base et le renforcement des capacités de gestion ainsi que la responsabilisation le long de la chaine de prestataire de services éducatifs, indique un communiqué du ministère de l’Economie et des Finances. Le Programme s’inscrit dans le cadre du partenariat stratégique 2019-2024 entre le Maroc et la Banque Mondiale et permettra de mobiliser 500 millions de dollars.

AUJOURD’HUI LE MAROC

La Banque africaine de développement est actuellement en discussion avec le Maroc pour bénéficier de son appui technique pour son programme « Desert Power ». Ce dispositif a pour objectif de fournir de l’énergie solaire à 250 millions de personnes dans la région du Sahel. C’est ce qu’a affirmé, Akinwumi Adesina, président du Groupe la Banque africaine de développement (BAD), en marge de la 4è assemblée générale annuelle des actionnaires de la plate-forme panafricaine d’investissement Africa50 ayant pris fin mercredi dans la capitale rwandaise Kigali. M. Adesina a fait savoir que plusieurs projets sont en vue entre les deux partenaires, particulièrement en matière d’infrastructures, de la gouvernance et de l’intégration du marché financier. « Le Maroc est devenu un acteur clé dans l’intégration économique du continent africain », a-t-il affirmé.

LIBERATION

L’Agence marocaine pour l’énergie durable (Masen) vient de lancer un appel à pré-qualification (RfQ) relatif à la deuxième centrale du complexe solaire Noor Midelt (Noor Midelt II). Cet appel de pré- qualification, qui s’inscrit dans le cadre du développement du complexe solaire Noor Midelt, et après l’adjudication de la centrale Noor Midelt I, constitue la première étape du processus de sélection du partenaire privé en charge de la conception, du financement, de la construction, de l’exploitation et de la maintenance d’une centrale solaire avec stockage, indique un communiqué de Masen. Et d’ajouter que Noor Midelt II mettra en compétition l’ensemble des technologies solaires avec stockage mature, notamment le Photovoltaïque (PV) et le Solaire Thermodynamique (CSP) associés aux différentes technologies de stockage thermique ou batterie, dans le but d’assurer une puissance stable injectée dans le réseau de 190 MW pendant les heures de pointe et 230 MW en journée.