Les principales informations à la Une de journaux marocains parus ce vendredi :

LE MATIN

Le World Power-to-X Summit 2020, un carrefour pour les décideurs politiques, les leaders de l’industrie, les experts en recherche et les innovateurs mondiaux pour discuter des opportunités et des défis PtX, se tiendra du 1er au 3 décembre prochain à Marrakech. Organisé par l’institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN), ce conclave se focalisera sur les défis qui restent à relever face au déploiement à grande échelle d’un marché Power-to-X régional et international basé sur l’hydrogène vert et les carburants propres, souligne-t-on sur le site web dédié au Sommet. Un lieu d’être privilégié visant à favoriser la collaboration, la créativité et les échanges dans le domaine de l’hydrogène vert et du power-to-x, cet événement d’envergure invite ainsi tous les acteurs du PtX du monde entier à un échange ouvert sur les opportunités que l’hydrogène vert offre aux futurs pays exportateurs et importateurs de molécules propres.

L’ECONOMISTE

La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 41,3 milliards de dirhams (1 dollar = 9,3 DH) à fin juillet 2020, contre 28,7 milliards DH un an auparavant, selon la trésorerie générale du Royaume (TGR). Ce déficit tient compte d’un solde positif de 1,2 milliard DH dégagé par les comptes spéciaux du Trésor (CST) et les services de l’Etat gérés de manière autonome (SEGMA), explique la TGR dans son bulletin mensuel de statistiques des finances publiques du mois de juillet. Sur la base des recettes encaissées et des dépenses émises, l’exécution de la loi de finances fait ressortir un solde ordinaire négatif de 1,6 milliard DH contre un solde positif de 2,3 milliards DH un an auparavant. Pour leur part, les recettes ordinaires brutes se sont établies à 143,7 milliards DH contre 144,9 milliards DH à fin juillet 2019, en diminution de 0,8%.

AL MASSAE

Le gouvernement a approuvé le projet de décret relatif aux dispositions spéciales de l’état d’urgence et aux procédures de sa déclaration. Un article de ce texte de loi prévoit que les infractions (non-port du masque de protection) peuvent faire l’objet d’une entente à l’amiable conclue par le paiement d’une amende de 300 dirhams (1 dollar = 9,3 DH). Cette amende est payable immédiatement sur une proposition de l’officier ou de l’agent verbalisateur rédigeant le procès-verbal en contrepartie de la délivrance d’un récépissé de paiement. Dans le cas d’un paiement immédiat, le procès-verbal sera transmis au parquet dans un délai de 24 heures à partir de la date de l’établissement de la contravention.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA

Le montant global collecté par le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus a atteint 33,7 milliards de dirhams à fin juillet 2020, selon la Trésorerie générale du Royaume (TGR). “A fin juillet 2020, le compte d’affectation spéciale intitulé Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus Covid-19 a enregistré des recettes pour 33,7 milliards et des dépenses pour 24,7 milliards DH”, précise la TGR. Ce Fonds spécial a été créé sur hautes instructions royales pour prendre en charge les dépenses de mise à niveau du dispositif médical, soutenir l’économie nationale pour faire face aux chocs induits par cette pandémie, préserver les emplois et atténuer les répercussions sociales de la pandémie.