Algérie-Belgique ; un choc entre des Fennecs déterminés et un des outsiders de la Coupe du monde.

Pour le journaliste du Huffington Post Algérie, Belgique-Algérie va mettre aux prises deux équipes jeunes et talentueuses. Les Diables rouges partent favoris, estime-t-il, mais les Fennecs demeurent un véritable danger pour cet outsider de la Coupe du monde.

 

 

Axel Witsel, le milieu du Zenith St Petersburg, l’avait dit, « L’Algérie a les moyens de faire le jeu. » Il répondait à un journaliste belge qui mettait en avant l’hypothèse que les Fennecs allaient laisser la balle aux Diables rouges et resteraient derrière. Les Belges ont affronté l’équipe tunisienne pour mieux se préparer face à l’équipe de Vahid.

« Elle a un niveau de jeu déjà bien au-dessus de la Tunisie et techniquement beaucoup plus élevé. Ça s’annonce un match assez agressif. La bataille du milieu de terrain il faudra la gagner et éviter de répéter les mêmes erreurs que face à la Tunisie. Il faudra jouer sur les côtés, écarter et multiplier les centres », notait Witsel au sujet de l’Algérie.

Une mise en garde que les médias belges n’ont pas cessé de répéter. Philippe Daman, journaliste télé pour Be.TV prévient que « cette équipe d’Algérie est dangereuse, elle a d’excellentes individualités et Wilmots (le sélectionneur belge, NDLR) le sait et a mis en garde ses troupes ». Et d’ajouter : « Ils doivent (les Belges) gagner ce match mais ils peuvent le perdre, c’est une éventualité à ne pas exclure. »

 

Une trop grande assurance belge ?

 

A l’inverse, l’attaquant titulaire de cette équipe en l’absence de Benteke, Romelu Lukaku, semble plus en confiance comme en témoigne sa déclaration en conférence de presse : « La défense de l’Algérie constitue son point faible. Pendant une rencontre, tout peut changer. Nous devons nous concentrer sur nous-mêmes et ne pas douter de nos capacités. Avec les joueurs offensifs dont dispose la Belgique, je m’attends à une défense renforcée de l’Algérie. Face au potentiel offensif dont nous disposons, aucune équipe n’oserait d’ailleurs jouer le tout à l’attaque. Cette confrontation sera, à mon avis, identique à celle vécue face à la Tunisie sauf que les Algériens ont davantage de qualités et que leurs meilleurs joueurs évoluent au sein de clubs plus renommés. »

 

Les Algériens y croient

 

Plus aucune victoire depuis 1982, pas un but marqué depuis 1986. Les voyants sont aux rouge quand on regarde l’historique de l’Algérie en Coupe du monde. Il n’en demeure pas moins vrai que certains points actuels poussent à une once d’optimisme. A défaut de victoire, beaucoup espèrent une bonne prestation. Et mettre au moins un but.

Sur les dix derniers matchs, les Fennecs ont concédé un nul, une défaite pour huit victoires ! 19 buts marqués dont 8 par les attaquants Slimani et Soudani (4 chacun) qui risquent de débuter face à la Belgique. Seul Bémol, les 8 buts encaissés.

« On sait que le maillon fort de la Belgique reste incontestablement son secteur offensif, qui regorge de joueurs excellents à l’image de Lukaku et Defour. Nous allons mettre en place une stratégie défensive par rapport aux forces de cette équipe », a déclaré Kourichi, adjoint de Vahid, lors de la conférence au centre de presse du Camp de base de l’équipe nationale à Sorocaba.

Une défense prévenue mais qui n’aura pas peur comme l’annonce Belkalem : « D’accord pour dire que la Belgique est une bonne équipe mais pas d’accord pour dire qu’elle est favorite. » Et de continuer : « Il suffit de regarder l’Espagne qui est championne du monde en titre. Elle était favorite et elle a pris une raclée contre les Pays-Bas. La Belgique est une bonne équipe mais on a la volonté et la compétence pour faire face. »

 

Et le « problème«  Eden Hazard ?

 

Malgré la présence d’un Eden Hazard? « Si on se focalise sur Eden Hazard, on risque d’avoir de mauvaises surprises, prévient Kourichi. On connaît ses qualités et aussi ses points faibles, mais il ne faut surtout pas se focaliser sur lui, il y en a d’autres, comme Lukaku. » L’entraîneur-adjoint assure: « On n’a pas mis en place de plan spécial pour contrer Hazard. On peut très bien marquer et bloquer un joueur adverse avec une stratégie qui est la nôtre. » Cette stratégie est « la vitesse, la percussion et la technique » des attaquants algériens avec, en tête de liste, le joueur de Valence Sofiane Feghouli.