Dans un communiqué publié ce mercredi, le collectif NABNI a dénoncé « les arrestations et mises sous mandat de dépôt abusives » et appelle à « la libération de tous les détenus d’opinion » exprimant sa solidarité avec « toutes les victimes de l’arbitraire ».

NABNI a fait part de sa profonde inquiétude face  » à l’accélération inquiétante des arrestations de manifestants pacifiques et de figures du Mouvement populaire, et face aux intimidations de l’appareil sécuritaire contre certaines associations qui militent de manière pacifique pour l’avènement de la démocratie en Algérie-telles que le Rassemblement Action Jeunesse ou les collectifs estudiantins ».

La réaction du Collectif Nabni est survenu suite, notamment aux arrestations enregistrées lors de la 33ème manifestation des étudiants. Près d’une centaine de personnes ont été interpellées lors de cette manifestation avant d’être relâchées, pour la plupart, en fin de journée.

Nabni condamne « ce recours à la répression et exprime sa totale solidarité avec les personnes arrêtées et leurs proches ». Il espère aussi que « le respect du Droit prévaudra ».