« L’export est pour NCA-Rouiba un enjeu national et stratégique  auquel nous accordons la plus grande vigilance », soutient le DG de la NCA Rouiba, Sahbi Othmani. 

La nouvelle conserverie d’Algérie NCA-Rouiba a réagi à la destruction en Libye d’un lot de ses produits. En effet, dans un communiqué rendu public par l’entreprise des jus et  boissons fruitées, le DG de la NCA Rouiba, Sahbi Othmani, a assuré que les produits en questions sont « parfaitement conformes, analyses phytosanitaires à l’appui ».

Selon la même source, la non-conformité concerne un lot de 5 000 caisses sur un lot de produits de  140 000  caisses expédiées en juin 2018 présentant un écart de 0,4% sur l’un de ses composants. « Outre le fait que nous faisons valoir tous les éléments de preuves techniques prouvant la parfaite conformité de nos étiquetages, nous avons déployé toutes les démarches auprès des instances concernées afin de lever toutes équivoques », affirme M. Othmani.

Pour lui, il s’agit d’un « incident technique, sans gravité et sans incidences sur la santé et la sécurité des consommateurs, auquel il faudrait apporter toutes les réponses sans verser dans d’autres considérations particulièrement celles politiques ».

NCA-Rouiba rappelle son engagement à offrir des produits ayant un haut niveau de qualité et répondant à toutes les normes internationales afin de garantir la satisfaction et la sécurité de ses consommateurs. « Nos produits sont conformes à l’exportation vers la Libye mais aussi vers tous les marchés où nous sommes présents entre autres la France, l’Espagne et le Canada », rassure le DG de la NCA Rouiba.

Le patron de NCA Rouiba promet de mener toutes les investigations afin de mettre la lumière sur « ce qui parait être une tentative désespérée de porter atteinte à l’image de NCA-Rouiba et de tous les produits Algériens présents en force sur les marchés internationaux ».