L’offre 3G de Ooredoo Algérie l’a certainement aidé à avoir des centaines de milliers de nouveaux abonnés en trois mois.

L’opérateur de téléphonie mobile Ooredoo Algérie représente 10,3% du nombre d’abonnés du groupe qatari, 13,6% de ses revenus, 12,6% de son EBITDA et 18% de ses investissements.

 

 

Les revenus de l’opérateur de téléphonie mobile Ooredoo (ex-Nedjma) ont atteint 303,1 millions de dollars US (23,6 milliards DA) au 1er trimestre 2014, contre 254,2 millions de dollars US (19,9 milliards DA) au 1er trimestre 2013, soit une augmentation de 18% en dinars algériens, annonce l’opérateur dans un communiqué rendu public aujourd’hui.

Une courbe ascendante est observée pour l’EBITDA (bénéfices avant intérêt, impôts et dotations aux amortissements), qui s’est élevé à 117,2 millions de dollars US (9,14 milliards DZD) au 1er trimestre 2014, contre 101,9 millions de dollars US (7,99 milliards DZD) au 1er trimestre 2013, soit une augmentation de 14% en dinars algériens.

Pour ce qui est du nombre d’abonnés, celui-ci est passé à 9,92 millions au 1er trimestre 2014, contre 9,49 millions à la fin 2013, soit 430.000 nouveaux abonnés en trois mois. Les investissements ont progressé de 68% atteignant 96 millions de dollars US, contre 57,1 millions de dollars US pendant la même période de l’année écoulée. Les profits nets ont enregistré, quant à eux, une croissance de 15% passant à 42,7 millions de dollars US contre 37 millions de dollars US au 1er trimestre 2013.

 

Ooredoo Algérie, champion du groupe qatari

 

De toutes les filiales du groupe qatari, Ooredoo Algérie se réserve le meilleur taux de croissance à la clôture du 1er trimestre, avec une progression positive de ses principaux indicateurs financiers, notamment les revenus, l’EBITDA, le volume des investissements, les profits nets et le nombre d’abonnés.

La filiale conserve sa position de numéro un en taux de croissance et continue à enregistrer les meilleurs résultats avec des parts dans le groupe en constante augmentation. Elle représente 10,3 % du nombre d’abonnés du groupe, 13,6% de ses revenus, 12,6% de son EBITDA, et 18% de ses investissements.