Orange Algérie
La boutique Orange à Sidi Yahia (Hydra – Alger).
Orange Algérie

 

L’opérateur français Orange a ouvert, via sa filiale Orange Horizons, dans le cadre d’un partenariat avec la société algérienne Gentech Microsystems, une boutique franchisée à Alger. Il s’agit d’un magasin multimarque de produits de téléphonie mobile, qui offre aussi des services aux abonnés d’Orange. Explications.

L’opérateur français Orange a annoncé l’ouverture d’une enseigne à Alger. Située dans le quartier Sidi Yahia (Hydra), la boutique propose des produits de téléphonie mobile multimarques. Le plus que ramène Orange, selon un employé de la boutique, « c’est un conseil client, une garantie des produits et, surtout, une stratégie de fidélisation ».

L’alliance entre Orange Horizons, filiale du groupe télécom français Orange, et la société algérienne, Gentech Microsystems, n’est pas une association de type 49/51%. Il s’agit d’une franchise d’Orange Horizons accordée à Gentech Microsystems. La société française « a apporté sa touche », affirme notre interlocuteur. « Les employés ont été formés aux normes d’Orange en matière de vente, d’exposition des produits, du conseil client et même de la présentation des vendeurs », précise-t-il.

Outre des « prix étudiés » et une « gamme variée » de mobiles et tablettes, de marques telles Samsung, Apple, Huawei, Sony, ZTE, LG, Nokia et Microsoft, et leur accessoires, la boutique Orange veut marquer la différence avec les revendeurs de smartphones sur la place d’Alger, en introduisant l’aspect « conseil et fidélisation du client ». « La fidélisation par un système de points permettre à un client qui achète un produit d’en acquérir un autre avec une réduction », explique la même source.

Pas d’offres GSM

Notre interlocuteur tient à préciser que la boutique d’Orange Algérie « ne proposera pas de solutions GSM ». « Il n’y aura pas de vente de crédit pour les abonnés Orange, ni de cartes SIM », dit-il. Dans le communiqué annonçant l’ouverture de la boutique, Orange affirme que ses abonnés « auront la possibilité de contacter gratuitement leur service client, Orange France, Orange Espagne, Orange Tunisie ou Meditel pour l’activation de l’option internationale ». Par ailleurs, les clients d’Orange de passage à Alger ne pourront pas recharger de crédits prépayés, sauf s’ils disposent d’une carte bancaire de type Mastercard ou Visa.

Dans son communiqué de lancement de la boutique de Sidi Yahia, Orange exprime le souhait « élargir l’offre Orange en boutique ». « Par ailleurs, nous souhaiterions pouvoir élargir l’offre Orange en boutique tout en restant en conformité avec la réglementation en vigueur des autorités Algériennes ». Selon notre source la boutique Orange proposera d’autres services, comme la vente de cartes cadeaux iTunes (d’Apple) et Google Play, pour l’achat de musique, d’applications ou de livres (e-book) sur Internet.

Ça démarre lentement sur les réseaux sociaux

« Depuis l’Algérie,  le site Orange.com permet d’accéder à un site Orange dédié aux offres de contenus et de services disponibles en Algérie », lit-on dans le communiqué de lancement. Il est également annoncé l’ouverture d’une « page Facebook et d’un fil Twitter pour informer et interagir avec ses clients en Algérie ». La page Facebook d’Orange Algérie est déjà fonctionnelle. Lancé le 9 février, la page compte environ 300 fans. Les questions posées par certains concernent principalement les « prix des smartphones », d’autres, qui ont visiblement mal compris, demandent les « prix des abonnements en Algérie ».

Après Sidi Yahia, d’autres boutiques sont envisagées. Probablement une deuxième à Alger, mais également à Oran, Sétif et Constantine, selon notre interlocuteur. A noter que la filiale Orange Horizons a été lancée en janvier 2013, pour « chercher de nouvelles opportunités commerciales et de proposer des services d’assistance pour ses clients voyageant dans des pays dans lesquels le Groupe n’est pas encore présent en tant qu’opérateur grand public ». Orange Horizons est présente « dans plus de 80 pays », dont 18 africains.