Les travaux de réparation du premier bout de câble sous-marin endommagé au large de Annaba ont été immédiatement lancés par les techniciens du navire câblier Raymond Crose, selon le premier responsable d’Algérie Télécom, Azouaou Mehmel.

 

Le PDG d’Algérie Télécom, Azouaou Mehmel a annoncé aujourd’hui lors d’une conférence de presse le début, dans la nuit de samedi à dimanche, des travaux de réparation du câble sous-marin, sectionné jeudi dernier en milieu de journée, au large de Annaba. « L’opération de recherche entamée vers 23 heures a abouti au repérage et à la remontée du premier bout du câble sur le pont de navire câblier Raymond Crose aux environs de 5h22.»

Les travaux de réparation de ce premier bout de câble sous-marin ont été immédiatement lancés par les techniciens du navire et trois ingénieurs d’Algérie Télécom montés à bord », selon Aouaou Mehmel, et les opérations de recherche se poursuivent pour retrouver le deuxième câble endommagé afin de d’entamer les travaux de raccordement.

Algérie Télécom, selon M. Mehmel, s’engage à dédommager ses clients à hauteur des journées perdues depuis jeudi 22 octobre pour atténuer l’impact de cette coupure qui a privé Algérie Télécom de 80% de la capacité de la bande passante internationale transitant via le câble SMWZ4 reliant Annaba à  Marseille (France). Des dispositions ont été prises afin de « router » le trafic vers le câble Alger Palerme, et ce dans les limites de ces capacités actuelles de 80Go.

A noter que la cellule de crise installée au niveau d’Algérie Télécom est en contact permanent avec l’équipage du navire câblier, a précisé M. Mehmel, qui relève que les conditions météo relativement bonnes ont facilité la détection et la remontée du câble. Il a ajouté que si les conditions restent clémentes, la connexion pourra être rétablie « d’ici la fin de la semaine ».