Une délégation d’hommes d’affaires et de journalistes algériens ont été conviés du 21 au 25 octobre en Pologne dans le cadre d’une initiative du ministère polonais de l’économie visant à faire la promotion du potentiel économique de ce pays en pleine expansion.

 

 Lors de ce séjour, la délégation algérienne a notamment visité la foire nationale du bâtiment qui a eu lieu à Varsovie mais aussi et surtout la zone économique de Warmie et Mazurie dans la région d’Olsztyn à 212 kilomètres au nord-est de la capitale Varsovie. Cette zone économique qui accueille de grosses cylindrées de l’industrie mondiale possède  de nombreux  atouts permettant l’installation des investisseurs. Sa proximité avec la fédération de Russie (Kaliningrad), et ses 9 points de passage frontaliers, routiers, maritimes et ferroviaires avec d’autres pays européens, soit au carrefour de l’Europe, ainsi qu’ un accès à la mer Baltique, sont autant d’atouts qui ont fait  de cette zone le réceptacle de plusieurs industries qui ont contribué à faire de la Pologne un concurrent sérieux et un partenaire économique avec qui il faut compter sur les plans européen et mondial.

Une industrie basée sur la transformation des ressources naturelles

 La transformation agroalimentaire est l’un des secteurs clés de la zone économique de Warmie et Mazurie. Cette industrie bénéficie d’une position dominante en Pologne notamment dans la production des viandes et du beurre. Favorisé en cela par les conditions naturelles favorables : 50% des terres sont agricoles dont 36% sont des terres arables. Les eaux constituent 6% de la superficie de la région, ce qui fait d’elle un terreau favorable au développement de la pêche. L’industrie du meuble et du bois est l’autre point fort de la zone économique de Warmie et Mazurie. Grâce à ses ressources naturelles remarquables, les forets constituant 30% de la superficie de la région, la Pologne est devenue le premier producteur européen et 3ème mondial des produits du bois sciés et le premier producteur mondial de meubles et d’ouvrages de menuiserie.

Une zone spéciale très attractive

L’industrie du caoutchouc est une autre  activité qui caractérise la zone économique de Warmie et Mazurie. 40% de la production polonaise de caoutchouc provient d’Olsztyn. Le groupe français Michelin, l’un des leaders mondiaux de fabrication de pneus, y a implanté l’un de ses plus grands établissements dans le monde et le premier en Pologne. L’usine emploie environ 4.600 travailleurs et exporte ses produits vers une soixantaine de pays. Dans le domaine de la fabrication des machines et des équipements, 40% des équipements produits dans la région sont exportés. Le secteur du bâtiment est une autre valeur sûre de la région, car regroupant un grand nombre de professionnels qualifiés. Arbet Investment group est l’une des plus grandes entreprises dans le secteur du bâtiment de la région, et l’un des trois plus grands développeurs de la voïvodie (région administrative) de Warmie et Mazurie. Celle-ci offre en outre les conditions favorables à l’utilisation des énergies renouvelables grâce à sa grande surface et la faible densité de sa population. Les énergéticiens français Alstom et espagnol Iberdrola s’y sont installés. Pour faciliter l’installation des investisseurs, la zone spéciale de Warmie et Mazurie offre une garantie de service complet du processus d’investissement, un accès à la base d’investissement de la région et une possibilité de recherche d’emplacement à la demande individuelle de l’investisseur.

La Pologne, 3ème destination des investissements en Europe en 2014 

D’après les dernières analyses de Ernest & Young European Investment Monitor , la Pologne est la destination la plus attractive pour les investisseurs étrangers en Europe Centrale et de l’Est et détient la 3ème place sur le continent Européen. Le fait que de nombreux produits fabriqués en Pologne arrivent en Algérie sous de grandes marques internationales est la conséquence et le « prix » de la libéralisation de l’économie après 1989.  C’est grâce à cette ouverture de l’économie que la Pologne est devenue en moins de deux décennies  un exportateur mondial de plus en plus important avec une valeur de 153 milliards d’Euros de ventes à l’étranger en 2013, soit 6,5% de plus qu’en 2012. Un quart de ses exportations est destiné au « très exigeant » marché allemand. Cette croissance constante des exportations polonaises est due entre autres au fait que les produits polonais, conformes aux normes européennes, ont un bon rapport qualité-prix, explique un cadre du ministère polonais de l’Economie. Les exportations polonaises vers l’Algérie enregistrent cette année une très forte dynamique. D’après les statistiques polonaises, leur valeur fin juillet a dépassé 470 millions de USD ce qui constitue une croissance de 212% par rapport à la même période 2013. Et selon nos interlocuteurs  tout porte à penser que la tendance continuera sur ce rythme.