La porte-parole régionale du département d’Etat américain spécialisée du monde arabe a indiqué, à propos des élections présidentielles prévues l’année prochaine en Algérie, que « le bon déroulement du processus électoral c’est ce qui compte pour les Etats-Unis ».

Intervenant par vidéoconférence depuis Dubaï, lors d’une conférence-débat, animée jeudi au siège de l’ambassade des Etats-Unis à Alger, la porte-parole US a souligné dans son intervention que les Etats Unis apprécient son partenariat avec le peuple algérien et les membres de son gouvernement en indiquant que son administration « suit de très près l’évolution de la situation».

Elle ajoute dans ce sens que le gouvernement américain « engagera un dialogue ouvert avec les politiciens et la société civile algérienne ainsi qu’avec les journalistes, pour mieux comprendre la situation du pays ». Les Etats-Unis sont prête, poursuit-elle, « à collaborer avec le gouvernement qui découlera  de ces élections ».

Par ailleurs et concernant l’acquisition de l’Algérie d’armes russes, Brian Nobert, un autre diplomate américain qui intervenait aussi dans cette même vidéoconférence depuis Johannesburg, a indiqué que les Etats-Unis respectent les pays souverains, y compris l’Algérie, dans leurs choix stratégiques et dans leur manière de gérer leurs affaires étrangères et leurs partenariats, tout en ajoutant ; « comme nous savons que vous allez respecter nos intérêts  et notre gestion des affaires étrangères à nous ». « C’est quelque chose que nous devons discuter dans ce sens et examiner comment mettre de la pression pour que la Russie arrête de menacer ses voisins et la paix mondiale », souligne Nobert.