La société publique indonésienne des hydrocarbures « PT Pertamina » vient de dévoiler un plan de croissance en Algérie dans lequel elle prévoit, d’ici 2020, une hausse de 10 % de sa production pétrolière et gazière.

Dans un communiqué rapporté par des agences de presse, le directeur général de l’entreprise indonésienne, Denie S. Tampubolon, a indiqué que la production actuelle d’huile de PT Pertamina est de 20 000 barils par jour et devrait atteindre entre 22 000 et 23 000 barils par jour, à terme.

Le responsable a expliqué que cet optimisme s’inscrit dans le cadre du lancement prochain d’un programme de forage de 20 puits dans plusieurs champs qui n’ont pas encore été mentionnés. « Ceci nécessite de nouveaux investissements et la création de nouveaux emplois », a-t-il indiqué.

Sur les 20.000 barils produits en Algérie chaque jour, Pertamina en exporte 18.000 vers l’Indonésie, précise la même source.

Pour rappel, le responsable des relations publiques de cette société, Mehdi Makri avait déclaré à l’APS en mars dernier à Oran, que PT Pertamina aspire à signer des conventions avec le groupe Sonatrach en matière de forage du pétrole surtout en eaux territoriales algériennes.          

Le même responsable avait indiqué que des discussions sont en cours avec Sonatrach pour élargir l’activité de la société indonésienne avec signature de conventions de forage du pétrole au grand Sud.

Il a rappelé, par la même occasion, que PT Pertamina est implantée en Algérie depuis 2014 au niveau du gisement de « Menzel Ledjmet » de Ouargla, et active suivant la règle d’investissement de 51-49.