Le rapport examine notamment les conditions dans lesquelles les entreprises peuvent lancer leurs activités, avoir accès à l’électricité, au crédit ou payer leurs impôts.

En  matière de climat d’affaires, l’Algérie se plane en très mauvaise posture par rapport aux pays de la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord), l’Algérie est « très mal classée », révèle le classement Doing Business 2019 réalisé par la Banque mondiale (BM).

Selon ce classement, l’Algérie ne surclasse que les quatre pays arabes qui sont en état de conflits (Libiy, Irak, Syrie et Yémen) en matière de climat d’affaires.

Au niveau mondial, elle occupe la 157ème place enregistrant, malgré tout, une amélioration de 9 places, avec un score de 49,65 points sur cent, après avoir été classée à la 166ème en 2018, selon le rapport de la BM publié mercredi à Washington.

Le rapport qui évalue le cadre réglementaire s’appliquant aux PME dans 190 économies, examine notamment les conditions dans lesquelles les entreprises peuvent lancer leurs activités, avoir accès à l’électricité, au crédit ou payer leurs impôts.

Selon la Banque Mondiale, l’Algérie s’est classée cette année à la 106ème place en matière de raccordement à l’électricité avec un score de 69,58 points sur cent. Elle figure aussi à la 76ème place dans le domaine de règlement de l’insolvabilité, la 112ème pour ce qui de l’exécution des contrats, la 129ème pour l’obtention de permis de construire et à la 150ème en matière de création d’entreprises.