DCIM100MEDIADJI_0264.JPG

Renault Algérie Production est aujourd’hui impliquée dans le développement  de la sous-traitance locale avec 8 fournisseurs locaux de pièces  nécessaires à la construction automobile.

L’usine Renault Algérie Production RAP célèbre à Oued Tlélat, à  Oran, la production du 200.000e  véhicule. La cérémonie de sortie d’usine du 200.000e véhicule a eu lieu en  présence du Directeur général du Groupe Renault en Algérie, André Abboud,  du Directeur général de l’usine, Jose-Manuel Fuentes, ainsi que les  collaborateurs de ce site industriel, pionnier dans la production  automobile en Algérie.

Fruit d’un partenariat et durable entre le Groupe Renault, l’entreprise nationale des véhicules Industriels SNVI et le Fonds  national d’Investissement FNI, l’usine de Oued Tlelat a, en un peu plus  de 4 ans, intégré 3 modèles dans sa chaine de montage et créé près de 2.000  emplois directs et indirects. Indique-t-on.

« Ce jalon industriel symbolise l’investissement productif avec  l’implication des parties prenantes de ce projet d’envergure et annonce l’ambition du Groupe Renault et de ses partenaires de participer activement  au développement d’une filière automobile algérienne performante et  créatrice de richesse », souligne-t-on.

Renault Algérie Production est aujourd’hui impliquée dans le développement  de la sous-traitance locale avec 8 fournisseurs locaux de pièces  nécessaires à la construction automobile de cette marque, selon la même  source qui cite, entre autres, « Sealynx Algérie » pour la fabrication de joints d’étanchéité, « SITEL » pour le câblage, « Sarel » pour les pièces plastiques, « Martur » pour la fabrication de sièges et « Formfleks » (tapis et  insonorisants).

L’objectif pour 2019 est « d’atteindre 12 technologies » en termes d’intégration technique dans le véhicule grâce à la sous-traitance, fait-on savoir.