L’Indice FAO des prix des céréales a augmenté de 2,5% depuis janvier. Cela s’explique notamment par la hausse des prix du blé, du maïs et du riz.

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a lancé samedi une plateforme géospatiale contenant des données sur l’alimentation, l’agriculture, la situation socio-économique et les ressources naturelles visant à garantir un maximum d’éléments probant en vue de faciliter les prises de décisions.

La plateforme en question affiche plus d’un million de couches de données géospatiales et des milliers de séries statistiques contenant 4000 entrées de métadonnées et rassemble des informations géographiques et des données statistiques sur plus de dix domaines liés à l’alimentation et à l’agriculture, qui vont de la sécurité alimentaire à la foresterie, en passant par les cultures, les sols, les terres, l’eau, le climat, la pêche et l’élevage.

Elle comporte aussi des informations sur l’impact du COVID-19 dans les domaines de l’alimentation et l’agriculture.Les données proviennent de la FAO et d’autres importants fournisseurs de données publiques au sein du système des Nations Unies, ainsi que d’ONG, d’universités, du secteur privé et d’agences spatiales.

Elle fournit également les données de FAOSTAT sur l’alimentation et l’agriculture collectées pour plus de 194 pays membres et territoires depuis 1961 jusqu’à l’année disponible, la plus récente.

Selon un communiqué publié par la FAO, cette plateforme constitue un outil indispensable qui contribuera à tous les efforts visant à reconstruire ou à créer des systèmes alimentaires plus résilients après la pandémie du COVID-19″.

Avec APS