epa07988118 French former president Nicolas Sarkozy attends a ceremony at the Arc de Triomphe in Paris, France, 11 November 2019, as part of the commemorations marking the 101st anniversary of the 11 November 1918 armistice, ending World War I (WWI). EPA-EFE/LUDOVIC MARIN / POOL MAXPPP OUT

L’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, a été mis en examen vendredi pour “association de malfaiteurs” dans le cadre de l’enquête sur des soupçons de financements libyens de sa campagne de 2007.

Cette mise en examen, la quatrième dans cette affaire, est intervenue au terme d’un long interrogatoire de l’ex-chef de l’Etat la semaine dernière, a fait savoir le Parquet national financier (PNF).

Nicolas Sarkozy a toujours plaidé la thèse du “complot” dans cette affaire pour laquelle il a été mis en examen en mars 2018 notamment pour financement illicite de campagne électorale et corruption passive.

L’ex-président est soupçonné d’avoir reçu de l’argent du régime de Mouammar Kadhafi pour financer sa campagne victorieuse.