Le gaz de pétrole liquéfié (GPLc) est commercialisé dans seulement 35%  des stations-service à travers le pays, selon Mustapha Nouri, directeur de la division commercialisation à la Société nationale de commercialisation et de distribution de produits pétroliers, Naftal.

Le même responsable, qui intervenait lors d’un séminaire national sur la promotion de « Sirghaz » a précisé qu’actuellement 796 stations-service commercialisent du GPLc sur les 1 456 stations-service que compte le pays.  

Il a ajouté, à ce propos, que l’objectif de Naftal à l’horizon 2023 est de parvenir à hisser le taux des stations-service proposant du GPLc à 75%.

En ce qui concerne le nombre de véhicules roulant en GPLc, le responsable de Naftal a indiqué qu’à fin 2019, l’Algérie comptera plus de 490 000 véhicules équipés en Sirghaz. Il a précisé, à ce sujet, que « même si l’objectif d’atteindre un million de véhicules roulant au GPLc est fixé pour 2023, l’évolution actuelle de ce parc automobile est remarquable ».

Par ailleurs, Nouri a fait savoir que 700 000 tonnes de GPLc ont été écoulées en 2019 sur le marché national, ajoutant que l’année en cours aura vu la conversion de 90.000 véhicules.

« La contribution de Naftal dans la conversion des véhicules au GPLc, au terme des dix premiers mois de 2019, a avoisiné les 30% », a précisé le même responsable.