Société Générale Algérie a récompensé dimanche soir trois jeunes artistes, à l’occasion de la sixième édition du concours « Jeune Artiste Peintre ».

Le premier prix a été décerné au jeune artiste peintre Walid Achachera (23 ans), diplômé de l’école régionale des beaux-arts de Tlemcen. Il  a été récompensé par un chèque d’une valeur de 300 000 Da. La seconde lauréate est Yasmina Boukhari (32 ans), diplômée de l’école régionale des beaux-arts de Constantine, récompensée par un chèque d’une valeur de 150 000 Da. Le troisième lauréat est Khelil Ketfi (32 ans), diplômé de l’école régionale des beaux-arts de Sétif, récompensé par un chèque d’une valeur de 100 000 DA.

Douze toiles parmi la centaine proposée par les participants au concours, ont été retenues par le jury en vue de les exposer au grand public lors d’une cérémonie prévue dimanche à laquelle ont été conviés, aux côtés des responsables de Société Générale Algérie, les finalistes de la compétition 2018 ainsi que ceux des précédentes éditions,  des clients de la banque, les membres de l’association pour l’insertion professionnelle des jeunes CIARA et les artistes peintres de renom et galeristes.

Ces œuvres, apprend-on, seront illustrées dans le calendrier 2019 de la banque. Pour Société Générale, ce concours ouvert à tous les jeunes artistes peintres professionnels et amateurs témoigne d’un « engagement en faveur des artistes, de l’art et de la peinture en particulier, et contribue à l’émergence de talents prometteurs algériens dans l’art plastique contemporain ».

SGA ambitionne également à « apporter son soutien solidaire à toutes les associations partenaires conformément aux valeurs défendues par la banque et qui sont Innovation, Responsabilité, Engagement et Esprit d’Equipe », indiquent les représentants de la banque.