La compagnie pétrolière nationale Sonatrach a augmenté ce jeudi le prix officiel de vente de son pétrole pour le mois de juillet, selon l’agence Reuters.

Désormais, le prix de vente officiel du pétrole algérien Sahara Blend coûte 85 centimes de dollar au dessus du prix du baril de Brent, après qu’il valait 40 centimes de dollars en plus du prix du baril de Brent.

Selon la même source, cette augmentation de prix du pétrole algérien est expliquée par la contraction du marché pétrolier, en raison des coupes de production décidées dans le cadre de l’accord Opep+. Aussi, en raison du pétrole bloqué en stockage, ainsi que de l’allégement des mesures imposées à travers le monde dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus.

Pour rappel, le panier de l’Opep, constitué de prix de référence de 13 pétroles bruts s’est établi à 39,85 dollars le baril, selon les données publiées mercredi par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole. Ce panier de référence de l’OPEP (ORB) qui comprend notamment le pétrole algérien (le Sahara Blend), a atteint 38,96 dollars lundi dernier.