Le groupe Sonatrach et l’entreprise indienne LTHE (Larsen & Tourbo Hydrocarbon Engineering Limited India ) ont signé ce lundi à Alger un contrat de 122 milliards de dinars pour le développement des champs gaziers du sud-ouest algérien.

Ce contrat dont la livraison est prévue pour juin 2024, consiste à la réalisation de trois nouvelles installations de traitement et de compression du gaz, afin d’assurer une production  journalière de gaz de vente d’environ 11 millions de mètres cubes par jour.

Le projet est destiné au développement des champs gaziers de Hassi Ba Hamou et Reg Mouaded, Hassi Tidjerane et Hassi Tidjerane ouest, Tinerkouk et Tinerkouk ouest.

L’entreprise indienne chargée du projet devra à travers ce contrat, assurer les études d’engineering de détail, l’approvisionnement et la livraison de la fourniture, la construction et le montage sur site. L’étendue comprendra également les essais et mise en service, la spécialisation du personnel du maître de l’ouvrage et l’assistance à l’exploitation.

Pour rappel, ces champs se situent dans le Sud-ouest de l’Algérie au sein des trois wilayas à savoir Adrar, Ghardaïa et El Bayadh. Les futures installations de traitement et de compression du gaz seront implantées dans la wilaya d’Adrar suite à la concentration  des gisements qui s’y trouvent.

La production annuelle du projet serait d’environ quatre (4) milliards de m3 de gaz de vente pendant les huit (8) premières années.