Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a annoncé samedi l’adoption d’un nouveau système déclaratif au profit des porteurs de projets innovants leur permettant de lancer leurs activités avant l’obtention du registre de commerce.

Dans une allocution à l’ouverture de la 1ère édition de la Conférence nationale des startups, le Président Tebboune a affirmé que “l’ère des entraves administratives et bureaucratiques est révolue”, rappelant s’être engagé à “éradiquer définitivement ces pratiques qui ont privé les meilleurs de nos enfants de concrétiser leurs projets et de réaliser leurs rêves et poussé nombre d’eux à l’émigration”.

Il a soutenu dans ce cadre que la concrétisation de cet engagement “se traduira par l’adoption d’leur permettant de concrétiser leurs idées loin de toute entrave”.

“Il suffit à toute personne souhaitant créer une start-up de le déclarer seulement…une fois la production lancée, elle devra obtenir le registre de commerce”, a indiqué le président de la République.

Et de rappeler, dans le même contexte, les incitations fiscales introduites au titre de la loi de finances complémentaire au profit des start-up, en sus des différentes facilitations relatives à l’accès au foncier pour la réalisation des incubateurs et des accélérateurs, au vu de l’importance de ces structures en matière d’accompagnement des start-up.

Le Président Tebboune a formé le vœux de voir les projets soumis au Fond de financement des start-up (dont le lancement officiel a été annoncé durant la Conférence) se concrétiser dans “les plus brefs délais”, soulignant que “tous les problèmes soulevés doivent être réglés dans un délai de deux mois”.

Le Président de la République s’est félicité du niveau des jeunes porteurs de projets innovants avec lesquels il a échangé lors de sa visite d’une exposition organisée en marge de la Conférence qui a regroupé près de 40 startup.

“C’est un énorme plaisir de voir une génération avec une autre façon de voir les choses ….une génération qui n’a pas connu la Guerre mais qui s’est lancée dans un véritable combat économique”, a ajouté le Président.