Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a ordonné mardi, l’entame de l’exploitation de la mine de fer de Ghar-Djebilet dans la wilaya de Tindouf et du gisement de Zinc de Oued Amizour dans la wilaya de Béjaia.

Ces instructions ont été données par le président de la République, lors d’une séance de travail, consacrée à l’examen du projet de Plan national de relance socio-économique à soumettre aux prochaines réunions du Conseil des ministres, en présence du Premier ministre et des ministres des Finances, de l’Energie, de l’Industrie et des Mines, du Commerce, de l’Agriculture, ainsi que du ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la Prospective.

Pour le président Tebboune, l’édification d’une véritable nouvelle économie passe par le changement des mentalités et la libération des initiatives de toute entrave bureaucratique, la révision des textes juridiques en vigueur. « Ceci permettra de mieux exploiter le génie national et de générer les richesses et les emplois sans exclusion, ni exclusive », a indiqué le chef d’Etat.

Lors de cette séance de travail, chacun des ministres a présenté son exposé sur les mesures pratiques proposées pour la mise en œuvre du Plan d’action du Gouvernement, visant l’édification d’une nouvelle économie nationale sous-tendue par la diversification des sources de croissance, l’économie du savoir et la gestion rationnelle des richesses nationales.

A l’issue de ces exposés, le Président Tebboune a donné des instructions détaillées à chacun des ministres concernés. L’objectif étant d’assurer une exploitation optimale et transparente de toutes les potentialités et richesses naturelles nationales, à commencer par les ressources minières dont l’Algérie regorge .