Le lancement de la 4G au Maroc était prévu initialement au début 2015.

 

 

 

La 4eme génération de la téléphonie mobile sera lancée au cours du 1er semestre 2016 en Algérie. Retardée pour des considérations encore  »floues », la 4G arrive doucement sur le marché algérien.

 

  

La ministre Algérienne de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication (TIC), Imane Houda Feraoun a mardi à Alger le lancement officiel de la 4G durant le premier semestre de 2016. « Le lancement officiel de la 4G est prévu pour le premier semestre de 2016 », a indiqué la ministre dans une déclaration à la presse, en marge de la cérémonie d’oblitération du timbre-poste « 40 années de télécommunications spatiales » organisée par Algérie Telecom satellite (ATS). Une annonce qui a étonné dans les milieux des Télécoms, puisqu’elle avait indiqué début novembre dernier que  »les opérateurs ne seraient pas prêts ».  Jusqu’à présent, la 4G était restée un projet encore dans les cartons, selon la ministre du secteur Imène Houda Feraoun. Elle a également confirmé récemment que le gouvernement n’est pas pressé de lancer la 4G, précisant au cours d’une émission de la radio nationale qu’elle veut « temporiser » avant de lancer la 4G, car elle n’est pas sûre de sa viabilité économique.

Ooredoo déjà prêt

 

Pourtant, l’un des trois opérateurs de téléphonie mobile sur le marché algérien, Ooredoo, avait annoncé le 27 mai dernier avoir réalisé « avec succès » des tests 4G mobile. L’essai avait été réalisé en partenariat avec l’équipementier suédois Ericsson, selon un communiqué de l’opérateur, qui a indiqué que  »les tests réalisés en environnement confiné avec des équipements Ericsson ont permis d’atteindre la vitesse de 301.6 Mbps en Downlink et 50 Mbps en Uplink. Ooredoo débutera également les tests de la technologie VoLTE (Voice over LTE). »  Joseph Ged, le directeur de la filiale algérienne du groupe Qatari, avait même expliqué que  » Ooredoo est le premier opérateur mobile à réussir le test 4G mobile avec une vitesse record dépassant 300 Mbps. » Il est le premier opérateur à avoir lancé la 3G en Algérie, fin 2013 et compte selon l’ARPT un peu plus de 4 millions d’abonnés 3G dans 32 Wilayas.

 

Tunisie, tests positifs pour la 4G

L’opérateur historique Tunisie Télécom a indiqué avoir fait des tests positifs pour le déploiement de la technologie 4G en Tunisie. Un test de la 4G a été effectué à Hammamet avec le soutien de l’équipementier télécom français Alcatel-Lucent.  Depuis 2010, Tunisie Telecom a déployé son réseau radio à haut débit la 3G++, avec une vision future lui permettant aujourd’hui de le faire rapidement évoluer vers la nouvelle génération la 4G.  En lançant la connexion à haut débit (4G), la Tunisie effectuera un important pas en avant pour la modernisation de son réseau internet, suivant ainsi le Maroc où les trois opérateurs locaux sont passés à la 4G en juillet dernier pour l’opérateur historique Maroc Télécoms et en juin pour Méditel et Inwi. Le marché marocain de la téléphonie mobile est détenu à 41,4% par Maroc Télécom qui compte 44 millions de lignes actives à fin 2014, à 30,8% par Méditel et 27,8% pout Inwi.