En collaboration avec l’Ecole Nationale Polytechnique (ENP) d’Alger et la société Total Algérie a organisé jeudi, au sein de l’ENP, à El Harrach, la première édition de leur « Total Day à l’ENP ».

Cette journée d’information qui s’adresse essentiellement aux étudiants de l’ENP, intéressés par une carrière professionnelle dans le secteur énergétique, permettra à Total Algérie de sélectionner des profils d’étudiants pour aller exercer des métiers au sein de cette compagnie. Sur cette manifestation qui s’inscrit dans le cadre de la recherche d’un partenariat entre le secteur universitaire et celui de l’industrie, Mohamed Debyeche, Directeur de l’ENP a affirmé dans son allocution que cette journée vise à instaurer un lien professionnel entre les jeunes étudiants polytechniciens et le monde des entreprises. « Nous voulons que les universités répondent aux besoins métier des entreprises pour devenir des acteurs décisionnels dans l’écosystème du pays. Ce qui pourrait être que de très bonne augure pour l’emploi et l’investissement » a-t-il affirmé. Stephane Talleneau, Directeur Général de Total

Algérie a souligné de son côté que son entreprise veut attirer de nouveaux talents dans un esprit d’équipe et d’aide à la prise de décision. « Cette journée est une excellente opportunité pour les étudiants désireux intégrer notre compagnie. Nous leurs permettrons d’exercer des métiers et stages rémunérés dans un environnement où les efforts des ressources humaines sont guidés et fédérées » a-t-il dit. Pour lui, la politique globale de la gestion de son entreprise est alignée sur l’organisation des métiers de Total Algérie.

« La performance de notre entreprise est liée à l’organisation des métiers exercés. D’abord le secteur amont, avec l’exploration et la production des hydrocarbures et l’activité gaz, énergies nouvelles, puis le secteur aval avec le raffinage et le marketing – c’est-à-dire le réseau de distribution de carburants – et le trading shipping. C’est une organisation qualifiée de fédérée. Ce choix est motivé par la grande différence qui existe entre tous ces métiers » a-t-il affirmé. A sa suite, le premier responsable de Total Algérie a rappelé les cinq valeurs de l’entreprise greffées à sa politique des ressources humaines : la sécurité qui est la discipline de toutes les actions de la compagnie, l’esprit pionnier des candidats eu recrutement, le goût de la performance à travers lequel l’employé fera preuve de professionnalisme, la force de la solidarité et le respect de l’autre. Dédiée aux lubrifiants et bitumes, Total Algérie emploie 200 personnes et est déployée dans les branches de l’exploration, la production, le marketing et la distribution. La réalisation de son usine des lubrifiants à Oran est son grand projet qui va lui permettre d’accroitre le nombre des employés à 250.