Le nombre de touristes ayant visité la Tunisie depuis le début de l’année s’élève à 4 millions 600 mille touristes, a annoncé la ministre du tourisme Salma Elloumi, estimant que ce nombre atteindra à la fin de cette année prés de 5 millions de touristes contre 6 millions de touristes en 2014.

La ministre a expliqué cette baisse par plusieurs facteurs dont la régression du tourisme de croisières, le nombre de croisiéristes n’ayant atteint que 22 mille sur un total de 600 mille touristes programmés tout au long de cette année, et ce, en raison de l’attentat terroriste perpétré le 18 mars 2015 au Musée du Bardo.
Elloumi a souligné la régression de 50% du taux des touristes européens, notamment ceux de nationalité italienne, espagnole et française, dont le nombre a baissé depuis 2011, indiquant en revanche la hausse de 16% du nombre des touristes algériens.
La ministre a annoncé que le Royaume uni lèvera progressivement l’interdiction de voyage vers la Tunisie, en commençant d’abord par l’île de Djerba, affirmant que la Suède a déjà levé l’interdiction de voyage vers la Tunisie.

Paix et nouvelle image du pays, maîtres-mots de la campagne promotionnelle

La paix et la nouvelle image de la Tunisie, sont les maîtres-mots de la campagne promotionnelle du tourisme tunisien, dont l’élaboration a démarré après l’octroi du prix Nobel de la paix au quartet, a affirmé la ministre du tourisme et de l’artisanat, Salma Elloumi Rekik.
La ministre a mis l’accent sur la volonté de construire une nouvelle image de la Tunisie qui refuse la violence et le terrorisme.
« La Tunisie est parvenue à maîtriser la gestion de la crise du secteur touristique survenue notamment après les deux attentats terroristes du Bardo et de Sousse», a souligné la ministre, ajoutant que 4 millions 600 mille touristes sont entrés en Tunisie et les prévisions tablent sur 5 millions de touristes à la fin 2015.
Evoquant la tenue de la conférence annuelle des inspecteurs de tourisme, la ministre a mis l’accent sur le rôle de cette structure qui fournira les équipements nécessaires de prévention contre les dangers en cas de problèmes.
Cette structure se chargera du suivi de tout ce qui concerne la bonne gestion des crises.
Le drecteur central de l’investissement et du produit au sein de l’Office national du tourisme tunisien (ONTT) Hedi Chebaan a, pour sa part, annoncé le démarrage de l’élaboration d’un guide de dispositions de sécurité au sein des entreprises touristiques en coopération avec une entreprise allemande.