Le bilan épidémiologique tunisien revient à la hausse avec 11 nouveaux cas importés de COVID-19, a annoncé lundi le ministère tunisien de la Santé.

Dans un communiqué officiel, la même source a confirmé que tous les nouveaux cas importés étaient, désormais, admis à des centres de quarantaine obligatoire.

Ils sont originaires de quatre provinces, à savoir Sfax (centre-est), Monastir (est), Kasserine (centre-ouest) et Gafsa (sud-ouest).

En effet, la Tunisie compte un total de 1.199 cas confirmés, dont 50 décès, 1.049 cas de guérison alors que 100 patients portaient encore le virus.

D’après le ministère, un sujet est encore en hospitalisation.

La Tunisie a ouvert officiellement ses frontières (maritime, terrestre et aérienne) le 27 juin écoulé, après plus de deux mois de confinement ciblé renforcé par un couvre-feu nocture afin de contourner la propagation du nouveau coronavirus.