Les relations exceptionnelles entre la Tunisie et la France ainsi que l’ouverture de nouveaux horizons pour renforcer la coopération entre les deux pays ont été au centre de l’entretien téléphonique entre le président de la République Kais Saied et son homologue français Emmanuel Macron.

Le président français a exprimé, à cette occasion, la disposition de son pays à fournir des aides dont la Tunisie pourrait avoir besoin dans ce contexte sensible.

Pour sa part Kais Saied a mis l’accent sur le fait que le monde entier est entré dans une nouvelle phase historique, qui nécessite le recours à des idées, à des notions et à des mécanismes innovants.

Au sujet de la situation en Libye, Saied a fait valoir sa position en faveur d’une solution libyo-libyenne sans aucune ingérence étrangère. Le Président de la République a indiqué que la Tunisie tient à sa souveraineté tout autant qu’elle tient à celle de la Libye, et ne sera pas une base arrière pour aucune partie.

Saied a également rappelé que la Tunisie, est avec la Libye, l’un des pays les plus touchés par les combats et la division. Il a réitéré à cet effet son refus de toute division de l’Etat libyen.

Les deux chefs d’Etat se sont échangés une nouvelle fois les invitations pour effectuer des visites de travail d’amitié respective après la fin de la pandémie du Covid-19