L’accord permettra d’instaurer la stabilité sociale dans le secteur privé (dr.)

 

Les salariés du secteur privé en Tunisie obtiennent une augmentation de 6% de leur rémunération mensuelle pour l’année 2014, et une majoration de 10 dinars (DT) de l’indemnité de transport et de 3 dinars pour la prime de présence, selon l’accord signé hier entre l’UGTT et l’UTICA.

L’accord relatif aux majorations salariales du secteur privé, a été signé, jeudi, par la présidente de l’union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA), Wided Bouchamaoui et le secrétaire général de l’union générale tunisienne du travail (UGTT), Hassine Abassi. La cérémonie de signature s’est déroulée, à Dar Edhiyefa à Carthage, en présence du chef du gouvernement, Habib Essid et de quelques ministres et représentants des deux organisations. Dans une déclaration aux médias, Bouchamaoui a indiqué, que la signature de cet accord illustre la volonté des chefs des entreprises de préserver la paix sociale, formulant le vœux de voir ces majorations aboutir à une amélioration de la rentabilité. Elle a, d’autre part, ajouté que les négociations autour des augmentations salariales du secteur privé au titre des années 2016-2017 démarreront, prochainement, selon les moyens disponibles. De son côté, Hassine Abassi, a souligné que la signature définitive de cet accord s’inscrit dans la volonté d’accélérer la publication des annexes de régulation dans les délais préfixés, qui ne dépassent pas un mois, ajoutant, que ces majorations auront un effet rétroactif à compter du mois de septembre 2015. Cet accord, a-t-il dit, permettra d’instaurer la stabilité sociale dans les entreprises du secteur privé et d’améliorer la productivité, indiquant que le démarrage des négociations sur les majorations salariales au titre des années 2016-2017 contribuera, également, à développer ces établissements. Le présent accord prévoit une augmentation de 6% du salaire mensuel pour l’année 2014, une majoration de 10 dinars de l’indemnité de transport et une autre de 3 dinars de la prime de présence, rappelle-t-on. Ces majorations auront un effet rétroactif à compter de septembre 2015.