Malgré des succès sécuritaires remportés, « la Tunisie n’a pas complètement éradiqué le fléau du terrorisme », a averti lundi le ministre tunisien de la Défense, Abdelkarim Zbidi selon qui « il existe encore des loups isolés et les opérations terroristes continuent ».
Intervenant lors des festivités célébrant le 63e anniversaire de l’armée tunisienne, il a néanmoins assuré que la situation était stable et que « le pays vit la meilleure période de stabilité sécuritaire depuis des années ».
Il n’en reste pas moins pour M. Zbidi que « la situation de déséquilibre sécuritaire concerne toute la région et pas seulement la Libye ».
A cet égard, il a déclaré que la frontière avec la Libye était sécurisée via le déclenchement d’un état de vigilance maximale, d’autant plus que la Tunisie « est en état d’alerte permanente afin d’en assumer tous les risques ».
« La Libye vit dans une ingérence étrangère et des intérêts divergents se chevauchent », a-t-il dit en notant que « la Tunisie est à la même distance de toutes les parties ».