Voici les principales informations à la Une de médias tunisiens parus jeudi :

TUNISIE NUMÉRIQUE

Les USA organisent l’évacuation de leurs ressortissants de Tunisie

L’ambassade des États-Unis à Tunis a annoncé qu’elle est en train de planifier des vols affrétés de rapatriement vers les États-Unis pour les ressortissants américains en Tunisie.
L’ambassade annonce les premiers vols à partir de Tunis, pour ce vendredi 27 mars.

DIRECT INFO

La chloroquine délivrée uniquement sur ordonnance médicale

Meriem khrouf, directrice de la pharmacie et du médicament au ministère de la santé a indiqué que des restrictions ont été imposées à la vente de la chloroquine destinée au traitement du rhumatisme ou utilisé dans le cadre des essais cliniques pour le traitement des patients du coronavirus sous le contrôle de médecins du secteur public.
Elle a souligné dans une déclaration à la TAP que la chloroquine est un médicament ancien, soumis à une autorisation de vente pour le traitement du rhumatisme, précisant que la vente en pharmacie de ce médicament ne sera pas interdite aux personnes sous traitement médical, sous condition de l’obtention d’une ordonnance délivrée par un médecin spécialiste.

TUNIS WEBDO

Statistiquement, la Tunisie compte beaucoup plus de cas de coronavirus que les 173 annoncés

Statistiquement parlant, le nombre réel de contaminations ne peut correspondre aux chiffres officiels, c’est-à-dire aux cas identifiés. L’expert en statistique, Moez Hammami, a expliqué, sur les ondes d’Express fm que le nombre de cas est, réellement, plus élevé.
“Statistiquement et scientifiquement le nombre cas en Tunisie est entre 1300 et 3000”, a-t-il déclaré, basant ses propos sur le fait que seulement 10% des cas ont été découverts, ceux annoncés par le ministère de la Santé. Il a également averti que “si la Tunisie dépasse les 10 décès, la situation devient hors de contrôle”.

ÉCONOMISTE MAGHRÉBIN

Covid-19 : des tests de dépistages rapides bientôt disponibles en Tunisie

La Tunisie opte enfin pour la réalisation de tests rapides. Et ce devant l’urgence d’élargir le champs d’action pour la lutte contre le Covid-19.
C’est ce qu’a annoncé Riadh Zayane, directeur général de “GS Santé” sur les ondes d’Express Fm. Il affirme, à cet effet, que l’Etat tunisien et le laboratoire Biosynex ont conclu un accord. Et ce pour fournir des kits de dépistage rapide de détection du Covid-19. Le laboratoire français est spécialisé dans le développement et la fabrication de tests de détection rapide des maladies infectieuses.