Les principales informations diffusées par des médias tunisiens ce mercredi :
DIRECT INFO

Fourati affirme le souci d’ajouter les membres de l’institution sécuritaire à la liste définitive des martyrs et blessés de la révolution
Le ministre de l’Intérieur Hichem Fourati a affirmé que le département a œuvré en vue d’ajouter à la liste définitive des martyrs et blessés de la révolution, les membres de l’institution sécuritaire tombés en martyrs entre le 17 décembre 2010 et le 28 février 2011. Pour rappel, la liste des martyrs et blessés de la révolution a été publiée en octobre dernier sur le site officiel du Comité Supérieur des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales (CSDHLF).

TUNISIE NUMÉRIQUE

Officiel : Nouvelle date pour le derby de la capitale
Initialement prévu ce dimanche 19 janvier 2020 à 14h00, le derby de la capitale opposant l’Espérance Sportive de Tunis au Club Africain sera disputé le même jour mais le coup d’envoi sera donné à 13h00 sur la pelouse du stade de Rades. La Fédération tunisienne de football a indiqué que cette décision a été prise vu le déroulement d’une rencontre à la salle de Radès pour le compte du Championnat d’Afrique de handball 2020.

AFRICAN MANAGER

La Tunisie ne figure pas parmi les participants à la conférence de Berlin sur la Libye
Une conférence internationale sur la Libye sera organisée, dimanche 19 janvier 2020, à Berlin (Allemagne), sous l’égide de l’Onu, pour tenter de créer les conditions d’un processus de paix dans ce pays en proie à une guerre civile, a annoncé le gouvernement allemand. Dans son communiqué, le gouvernement allemand cite au rang des pays participants les Etats-Unis, la Russie, la Grande-Bretagne, la France, la Chine, les Emirats arabes unis, la Turquie, le Congo, l’Italie, l’Egypte, l’Algérie, l’ONU, l’Union Européenne, l’Union Africaine, la Ligue des Etats arabes.

TUNISIE TRIBUNE

La Tunisie détient une pression fiscale de plus de 20% du PNB
La Tunisie détient une pression fiscale de plus de 20% du PNB, lequel compte parmi les plus élevées dans la région arabe, selon un rapport publié par le Fonds Monétaire Arabe (FMA) la sur la pression fiscale dans la région arabe. L’Egypte, la Jordanie, les îles Maurice et le Liban figurent dans un deuxième groupe, avec des charges fiscales oscillant entre 14 et 18% du PNB. Quant aux Qatar, Bahreïn, l’Arabie Saoudite, le Koweït et les Emirats, ils sont classés dans le troisième groupe dont les charges fiscales représentent moins de 9% du PNB. Selon le FMA, l’impôt sur le revenu en Tunisie représente 72% des recettes fiscales.