Photo d’archives (APS) : réparation du câble souterrain Annaba-Marseille après sa rupture en octobre 2015.

L’opérateur historique algérien des télécommunications se montre, toutefois, rassurant : le trafic de la bande passante internationale est sécurisé via la liaison Annaba-Palerme qui pourrait être « renforcée si nécessaire, afin d’assurer un trafic internet régulier ».

 

 

Selon un communiqué d’Algérie Télécom diffusé aujourd’hui, des perturbations des communications internet risquent de survenir à cause d’un problème technique survenu ce matin sur la rive nord du câble sous marin SMWE4 qui relie Annaba, dans l’est algérien, à Marseille, en France.

Les « équipes techniques travaillent de concert avec le centre de supervision du câble sous marin SMWE4 pour localiser le problème et déterminer son origine », lit-on dans le communiqué.

L’opérateur historique algérien des télécommunications se montre, toutefois, rassurant : le trafic de la bande passante internationale est sécurisé via la liaison Annaba-Palerme qui pourrait être « renforcée si nécessaire, afin d’assurer un trafic internet régulier ».

Pour rappel, c’est la troisième fois que ce câble SEA-ME-WE4 enregistre des problèmes. La première fois c’était en octobre 2015 et la deuxième fois en mars 2016.