Pour apporter un démenti formel, Yanis Adjlia diffuse un live en pleine nuit devant le siège de la wilaya pour prouver que rien ne se passe à Bejaia ville.

Une fake news sur une marche à Bejaia contre le 5è mandat a fait le tour des réseaux sociaux durant la nuit du dimanche à lundi avant que des activistes locaux n’interviennent pour démentir la rumeur.

Tout a commencé vers 22h30, lorsqu’une page facebook locale à Bejaia appelée statut Bougiotte diffuse une vidéo supposée être le live d’une marche organisée par des jeunes dans la ville de Bejaia pour dénoncer le 5è mandat. A première vue, la vidéo donne l’impression d’une véritable marche contre le 5è mandat dans les rues de la ville de Bejaia, sauf que cette dernière date d’avril 2014.

Très vite, les centaines de pages et comptes sur les réseaux annoncent le début d’une manifestation contre le 5è mandat. Un tsunami de commentaires a accompagné la vidéo. En moins de deux heures, la vidéo a été vue près de 200 000 fois uniquement sur la page Statut Bougiotte, une page qui ne compte pourtant que 10 000 fans.

Vers minuit, des activistes locaux à Bejaia ville à leur tête Yanis Adjlia interviennent pour dire « qu’aucune marche n’est en cours à Bejaia ». Ils ont précisé qu’il s’agissait d’une ancienne vidéo. Pour calmer les esprits, la plus importante page d’information à Bejaia (Bejaia soit observateur), diffuse à minuit un message pour démentir la rumeur. Des réactions qui n’ont pas pu stopper la progression de la fake news.

Pour apporter un démenti formel, Yanis Adjlia diffuse un live en pleine nuit devant le siège de la wilaya pour prouver que rien ne se passe à Bejaia ville.

Lundi matin, des pages ainsi que des comptes sur facebook diffusent une vidéo d’une protestation à Tizi Ouzou contre le 4è mandat et la font passer pour une action qui s’est déroulée aujourd’hui. La vidéo remonte au mois d’avril 2014.

Comme à Bejaia, c’est après l’intervention des pages locales et journalistes que la diffusion de la vidéo s’est arrêtée.