Selon un communiqué de la présidence de la République diffusée par l’agence de presse officielle (APS) « le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, n’a pu recevoir, comme prévu, le Prince héritier d’Arabie Saoudite, Mohamed Ben Salmane, en visite de travail en Algérie, à cause d’une grippe aiguë ».

« Devant cet empêchement, l’illustre invité a formulé ses meilleurs vœux de prompt rétablissement pour le chef de l’Etat », ajoute le communiqué.

C’est la seconde fois que le président de la République ne reçoit pas un chef d’Etat à cause de la « grippe aiguë », la première était lors de la visite annulée de la chancelière allemande, Angela Merkel, au mois de février dernier.