Le procureur près le tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, a requis une peine de dix ans de prison, assortie d’une amende d’un million de dinars contre Kamel Chikhi, dit le «Boucher » . Ce dernier est désigné comme principal accusé dans l’affaire des Conservateurs fonciers.

Le procureur de la république près le tribunal de Sidi M’hammed a requis cette peine pour « incitation à l’abus de pouvoir et octroi de pots-de-vin à des fonctionnaires des services d’urbanisme d’Alger en contrepartie d’indus services ».

Notons que le ministère public a également requis la saisie de tous les avoirs issus du crime avec des peines allant de deux (02) à dix (10) ans de prison et des amendes de 50.000 DA à 1.000.000 DA à l’encontre des 12 autres détenus poursuivis pour abus de pouvoir et de fonction et acceptation de pots-de-vin et de cadeaux de l’accusé principal Chikhi en contrepartie de facilitations administratives pour la réalisation de ses projets immobiliers ».