Des milliers de travailleurs sont sortis dans la zone industrielle de Rouiba ce dimanche matin.

Des escadrons de gendarmerie ont violemment chargé une manifestation de travailleurs qui se dirigeait vers le centre de Rouiba en provenance de la zone industrielle mitoyenne. Des gaz lacrymogènes ont été tirés. Le face à face entre les marcheurs et les forces de sécurité s’est alors poursuivi. La situation était confuse en cette fin de matinée

Le mot d’ordre de grève générale lancé sur les réseaux sociaux a été suivi dans la zone industrielle de Rouiba. Des milliers de travailleurs de la zone ont cessé le travail ce matin avant de commencer à sortir des unités de production. Le mouvement a pris une dimension beaucoup plus ample lorsque les travailleurs de SNVI ont rejoint l’espace public vers 10 h ce matin.

Les travailleurs ont finalement décidé de regagner leurs postes.