Le Venezuela dont la dette extérieure s’élève à 150 milliards de dollars par certains subit, depuis août dernier, des sanctions économiques imposées par les Etats-Unis.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé, hier, la création d’une monnaie virtuelle baptisée « Petro », basée sur les réserves pétrolières du pays, avec pour objectif de contrer le « blocus financier » imposé par les Etats-Unis.

« J’annonce que le Venezuela va mettre en place un nouveau système de crypto-monnaie basé sur ses réserves pétrolières. Le Venezuela va créer une crypto-monnaie, le Petro, pour progresser en matière de souveraineté monétaire, pour procéder à ses transactions financières malgré le blocus financier », a-t-il déclaré sur une chaîne de télévision.

Le président vénézuélien a ajouté qu’outre les réserves du pétrole cette monnaie virtuelle sera basée sur les stocks de gaz, d’or et de diamants. « Cela nous permettra d’avancer vers de nouvelles formes de financement international pour le développement économique et social du pays « , a-t-il ajouté.

L’économie du Venezuela est sérieusement affectée par la chute des prix du pétrole sur les marchés internationaux, une ressource qui génère 96% de ses entrées en devises.

Le Venezuela dont la dette extérieure s’élève à 150 milliards de dollars subit, depuis août dernier, des sanctions économiques imposées par les Etats-Unis.