Selon des sources proches du dossier, les Jeux Méditerranés (JM) organisés par l’Algérie en 2021, à Oran, sont sur le point d’être annulés pour cause de propagation de la pandémie Covid-19, sans qu’aucun « calendrier bis » ne soit proposé pour le moment.

Cette probabilité semble gagner du terrain, notamment après l’annonce par le Premier ministre japonais Shinzo Abe, du report des Jeux Olympiques en 2021, initialement prévus cette année au Japon. Par ailleurs, le 11 mars2020, le P/APW de la wilaya d’Oran, Abdelkader Djellaoui, avait demandé officiellement l’annulation de cette manifestation internationale pour des raisons sanitaires liées à la propagation de la pandémie en question, lors de son intervention durant les travaux du séminaire algéro-britannique sur l’organisation des prochains jeux méditerranéens CIJM de 2021.

Néanmoins, des interrogations subsistent quant aux véritables raisons ayant motivé la position du premier magistrat de la wilaya d’Oran, compte tenu du retard accusé dans la réalisation de nombreuses infrastructures sportives et touristiques, prévues pour l’occasion.