Il s’agit de déterminer si le groupe Bolloré a utilisé ses activités de conseil politique pour obtenir la gestion des ports de Lomé, au Togo, et de Conakry, en Guinée.

 

L’industriel breton Vincent Bolloré a été placé en garde à vue mardi à Nanterre (France). Il est soupçonné d’être mêlé à une affaire de corruption concernant l’attribution de concessions portuaires en Afrique de l’Ouest, ont annoncé des médias français.

Une information judiciaire a été ouverte, indiquent les mêmes médias, afin de déterminer si Vincent Bolloré a profité de ses activités de conseil politique pour obtenir la gestion des ports de Lomé, au Togo, et de Conakry, en Guinée.