« Volkswagen s’est engagé à faire aboutir ses projets en Algérie et est convaincu du  potentiel du marché », assure Sovac. 

 

L’information publiée sur des sites électroniques concernant «  un retrait présumé » du Groupe Volkswagen de ses projets en Algérie, vient d’être démentie par son partenaire algérien Sovac. Suite à l’annonce de ce présumé départ du géant automobile mondial de notre pays et de l’avortement de son projet d’assemblage sur le site de Sidi Khattab, à Relizane, Sovac, partenaire de VW en Algérie réagit et apporte un démenti formel à ce propos.   
« C’est avec beaucoup d’étonnement que nous avons suivi  l’information déroulée sur certains  sites électroniques ces dernières 48H annonçant l’éventuel retrait du Groupe Volkswagen d’Algérie, suites aux dernières dispositions du projet de loi de finances complémentaires LFC  2018 et portant sur la fin de l’exonération de la TVA accordée aux usines de montage  automobile dans le cadre du dispositif régi par les décisions du Conseil National de  l’Investissement CNI », indique Sovac. 

« Sovac Algérie, en sa qualité de partenaire et de représentant officiel du Groupe Volkswagen  en Algérie tient à rassurer qu’aucune décision de retrait du marché n’émane du Groupe Volkswagen et ce dernier est engagé à faire aboutir ses projets en Algérie et convaincu du  potentiel du marché », souligne la même source. 

« Nous profitons de cette occasion pour remercier notre partenaire pour son accompagnement  quotidien dans la gestion de Sovac Production et les projets futurs. Ainsi que la confiance  renouvelée aux centaines d’employés de l’usine de Relizane qui veillent au respect et à  l’application des standards du constructeur», poursuit Sovac dans son communiqué.